Road trip Voyages

une semaine à Bali : Ubud et ses environs

décembre 7, 2016
tegallangang rizieres terrasse

Voilà mon quatrième et dernier article sur Bali (enfin !). Quand Céline m’a dit qu’elle allait à Bali et m’a proposé de se joindre à elle, je n’ai pas réfléchi très longtemps et j’ai dit oui ! Tous mes copains australiens me regardaient toujours d’une façon bizarre, chaque fois que je disais que je n’y étais jamais allée.  En effet, Bali est LA destination de vacances pour les australiens ! C’est seulement à 7 heures de vol de Sydney, comme aller à New York depuis Paris ou Londres ! C’est un peu un voyage éprouvant en venant d’Europe ou des Etats-Unis, mais si vous séjournez 3 semaines voire un mois, ça en vaut vraiment la peine. Ca y est je peux cocher la case Bali dans ma liste des lieux à visiter : J’ai vraiment adoré mon séjour là-bas et j’ai déjà envie d’y retourner pour explorer le reste de l’île. Peut-être l’année prochaine ?

Ubud

Le programme était très simple : yoga, détente, cours de cuisine locale et quelques excursions. Nous voulions rester à Ubud, dans un coin l’île où la végatation est luxuriante et loin des plages. Nous n’avions pas de voiture mais ce ne fut pas un problème au final : de nombreux chauffeurs en ville vous proposent leurs services de taxi, mais nous avons utilisé le chauffeur recommandé par notre maison d’hôtes. Et pour être honnête après avoir été conduite sur les routes de l’île, je suis contente de ne pas en avoir eu une : nous ne sommes pas perdues, certains conduisent comme des fous et les quelques fois où il a fallu croiser d’autres voitures, ce fut un peu épique ! À Ubud, nous avons fini par beaucoup marcher malgré des trottoirs minuscules (quand il y en avait…). Nous avons eu le plaisir d’assister à des spectacles de danse traditionnelle et en flânant dans les ruelles, nous avons découvert de belles boutiques d’artisanat.

Ubud peut être animée et bruyante dans le centre, et particulièrement autour du marché central et des principales rues commerçantes. Mais si vous vous éloignez de cette zone, vous découvrirez des rues très calmes et de belles maisons balinaises traditionnelles entourées de rizières.

ubud-bali-0031

ubud-bali_diptyque7

ubud-bali_diptyque6

ubud-bali-8996

 

Notre maison d’hôtes

Nous avions réservé dans une belle maison d’hôtes Ala Green’ Lagoon. Elle est située dans un quartier calme un peu à l’écart de l’animation frénétique du centre, mais à seulement cinq minutes de marche. Notre chambre était belle et chambre donnait sur les rizières avec les montagnes au loin. Tous les jours nous nous sommes régalées avec le super petit-déjeuner, et le fameux pancake vert (que je dois encore refaire à la maison avec la recette de Nyoman). La piscine était parfaite pour se rafraîchir en fin de journée. Nyoman, notre propriétaire et Madi, son bras droit, ont toujours été très sympas et serviables. J’y retournerais et je recommande vivement !

ubud-beyond-0009

ubud-bali_diptyque5

ubud-bali_diptyque4

Madi nous servant le petit déjeuner : les pancakes verts !

 

Nos endroits préférés pour manger

Nous avons testé plusieurs lieux différents pour le déjeuner et le dîner dans des « warungs » locaux (comprendre petits restaurants), et voici nos préférés :

Warung Local : situé dans une des rues principales, Jalan Karna. Les plats sont fait maison, simples, savoureux et à des prix raisonables. J’ai bien aimé les places au bar pour regarder l’animation dans la rue.

Sari Organik : après une belle promenade à travers les rizières, au nord-ouest de la ville, un peu excentré, on atteint Sari Organik où ils servent des plats bio beaux et bons. Nous avons siroté un délicieux jus de fruits frais tout en profitant de la vue et du calme loin de l’agitation de la ville !

ubud-bali_dyptique1

ubud-bali_diptyque2

Warung Gauri : sur le chemin de notre maison d’hôtes dans Jalan Bisma. Ce warung est un mini café : une seule table pour deux et une table basse avec 3 petits tabourets. Tous les jours, nous passions devant et un jour j’ai proposé que l’on essaye. La femme du propriétaire nous a préparé nos plats à côté de nous, juste derrière un paravent dans sa kitchenette. C’était comme être dans sa cuisine, les plats étaient vraiment bons et sans aucun doute notre repas le moins cher à Ubud. Nous y avons mangé pour notre dernier déjeuner et apprécié la jovialité du propriétaire !

ubud-beyond-0022

 

Nos cours de yoga

Pour notre yoga, nous avons voulu essayer différents types de cours à différents moments de la journée. Donc, nous avons repéré les principaux studios de yoga : Le studio Yoga Barn, Radiantly Alive, Intuitive Flow et un autre à côté de notre maison d’hôtes, mais nous avons choisi les deux studios suivants car nous avons préféré les lieux et l’atmosphère.

Intuitive Flow : le studio se trouve en le haut de la colline et bénéficie d’une vue magnifique sur la forêt tropicale. Il est plus loin du centre ville et est beaucoup plus calme. C’est mon préféré !

ubud-bali-0236

Radiantly Alive : Céline voulait vraiment essayer le cours de « fly-high » yoga alors que je n’étais pas aussi motivée. Au final, je l’ai accompagnée et j’ai bien aimé malgré la difficulté du cours ! On doit avoir confiance en soi-même pour mettre de côté ses craintes et ne pas combattre la pesanteur. Sans parler du fait que j’ai réalisé que j’ai sérieusement besoin de travailler davantage mes abdos !!!

 

Les environs d’Ubud : Les temples et les rizières

Après avoir parcouru de nombreux sites Web et blogs pour savoir quels étaient les temples ou lieux à visiter, nous avons arrêté notre choix sur une ballade dans l’île et la visite de quelques temples et rizières. Et pour ne pas avoir de souci sur les routes et éviter de se perdre (comme vous pourrez le constater, la signalisation routière est parfois en option !!), nous avons décidé de faire appel à un chauffeur de taxi et nous avons bien fait ! Une autre chose que nous avions lue : vous devez porter un sarong avant d’entrer dans un temple, donc nous avons fait le nécessaire pour avoir le nôtre avec nous avant nos visites pour éviter d’avoir à en acheter un chaque fois !

Jour 1

Les rizières en terrasses de Tegalagang

Ces rizières sont les plus proches de Ubud (à seulement une demie-heure de route). Elles sont construites en terrasses et présentent le système « subak » reconnu par l’Unesco (le système traditionnel d’irrigation coopérative balinaise). Nous avons décidé d’y arriver tôt le matin pour éviter la foule et bénéficier d’une lumière plus douce. Mais la lumière était déjà très dure. Toutefois, la promenade dans les rizières était belle (malgré la chaleur) et nous avons adoré la vue sans trop de touristes. Le paysage est juste magnifique !

ubud-bali-9033

ubud-bali-9012

ubud-bali-9028

ubud-bali-9022

Pura Tirta Empul

Le temple est un temple d’eau, célèbre pour ses sources sacrées où les balinais viennent pour le rituel de purification. L’enceinte du temple est assez vaste et les constructions sont superbes. La source jaillit au centre dans un grand bassin et s’écoule vers les bassins de purification. Lors de notre visite, le temple était très animé car il y avait des festivités ce jour-là et les fidèles faisaient la queue pour entrer dans l’eau pour se purifier. Malgré tout, le lieu était apaisant. Essayez d’éviter le détour à la sortie qui n’est autre qu’un piège à touristes où vous êtes pris dans un dédale de magasins de souvenirs.

ubud-bali_diptyque3

ubud-bali-9061

Pura Gunung Kawi

On descend un long et raide escalier en pierre pour atteindre ces monuments antiques qui sont construits le long d’une rivière entourée de palmiers et une nature luxuriante. C’est l’un des plus grands et anciens temples à Bali. Les monuments taillés dans la paroi rocheuse tels des statues réelles, sont impressionnants. En vous promenant autour du site, vous y sentez une certaine Majesté antique. Cependant j’ai été assez déçue par le fait que les constructions étaient mal entretenues et par les trop nombreuses boutiques de souvenirs le long des marches (devant lesquelles vous finissez par passer 2 fois). La remontée vers le village n’est pas évidente sous le soleil.

ubud-bali-0144

Nous avons terminé cette première journée à l’atelier de tissage Tenun Ikat Setia Cili où nous avons découvert l’art du textile Ikat. Vous pouvez lire plus à ce sujet dans mon article précédent ici.

 

Jour 2

Pour cette journée d’excursion, nous avons choisi un autre itinéraire vers la partie nord-est de l’île pour visiter deux autres temples et un autre site de rizières en terrasses qui est également inscrit au patrimoine de l’Unesco.

Pura Luhur Batukaru

Perdu dans la jungle, ce temple sacré est difficilement accessible : il nous aura fallu 2 heures et demie de route pour y arriver. Le voyage fut un peu mouvementé, surtout vers la fin où l’on peut difficilement croiser d’autres véhicules… très sinueux et étroit… mais une fois que vous promenez dans l’enceinte du temple vous ressentez un véritable sentiment de sérénité. Il est bien entretenu et protégé de l’invasion de boutiques de souvenirs (il n’y en a pas !). Il y avait aussi quelques cérémonies ce jour-là, ce qui apportait de la vie au lieu. Les gens étaient souriants et gentils avec nous. Notre petite promenade autour de l’étang, qui honore les dieux du lac Tamblingan, fut bien agréable. Bien que les pas de pierre vers l’îlot en son milieu nous y invitaient, il sont réservés uniquement pour les prêtres. Ce temple est pour sûr mon préféré.

 ubud-bali_diptyque8

ubud-bali_diptyque9

bali-ubud-beyond-9189

Rizières en terrasses de Jatiluwih

Les rizières de Jatiluwih ne sont pas aussi accessibles que d’autres parties de Bali (elles se trouvent sur le chemin de Pura Luhur Batukaru), mais le voyage en vaut la chandelle : elles sont magnifiques. Derrière ce beau paysage se cache beaucoup d’ingéniosité et des niveaux de technologie élevés. En effet, le système d’irrigation a été inscrit comme « paysage culturel » au patrimoine de l’Unesco. Nous n’avons pas eu beaucoup de chance avec la météo, mais les gros nuages nous ont offert une lumière intéressante et des couleurs contrastées. Comme nous n’avions pas beaucoup de temps sur place, nous avons fait la ballade dans les rizières la plus courte, et nous avons été enchantées. On s’est senties vraiment petites dans un système si vaste et complexe.

ubud-bali-9223

ubud-bali-9218

ubud-bali-9242

ubud-bali-0068

 

Pura Ulun Danu Bratan

Ce temple est situé près du lac Bratan et a été construit sur des ilôts. C’est un important temple hindo-bouddhiste fondé au XVIIe siècle et dédiée à Dewi Danu, la déesse des eaux. Des pèlerinages et cérémonies ont lieu à cet endroit pour s’assurer de l’approvisionnement en eau pour les agriculteurs de toute l’île de Bali. Nous voulions le voir au moment en fin de journée pour prendre de belles photos du coucher du soleil avec le lac et les montagnes en arrière-plan, mais ce ne fut pas le cas ! Nous n’avons pas été chanceuses avec le temps : il pleuvait et j’avais presque froid. Donc nous n’avons même pas passé beaucoup de temps dans le jardin qui l’entourait. Nous sommes retournées à la voiture et pris la route du retour vers Ubud (le retour a pris environ 1h 30).

ubud-beyond-0083

 

L’Esprit balinais

Les balinais sont très gentils, ouverts, serviables et ils rient tout le temps. Notre chef à l’école de cuisine riait et faisait des blagues en continu ! Un de nos profs de yoga nous a expliqué que les balinais riaient très fort pour rester positifs et chasser les mauvais esprits… de la même manière, qu’ils mettent des offrandes devant leurs maisons pour écarter les mauvais esprits. Cette attitude positive fait un bien fou !  Ils aiment aussi négocier et toujours avec le sourire, donc il ne faut pas oublier de garder le même esprit et la négociation deviendra amusante ! 

 

Plus d’info sur Bali

J’espère que vous avez aimé le voyage et n’hésitez pas à partager vos tuyaux ici !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply